Festival Cidre & Dragon 2019 : le guide de survie

cd2019

Oyez, oyez ! Chaque année, à l’occasion de Cidre et Dragon, la ville de Merville-Franceville se transforme en cité médiévale fantastique et fourmille de réjouissances. J’ai usé de magie noire et rassemblé ci-dessous informations et conseils pour réussir votre festival.

C’est quand et c’est où ? Samedi 21 et dimanche 22 septembre, à Merville-Franceville (Calvados), à quelques encablures de Cabourg et à deux heures de Paris.  Le samedi, les festivités débutent dès potron-minet et se poursuivent bien après minuit – si vous parvenez à résister au froid. Le dimanche, les gens flânent jusqu’en toute fin d’après-midi, où la ville retrouve peu à peu son calme.

Seigneur des Anneaux. La saga fondatrice de la littérature fantasy sera cette année à l’honneur sur le festival, avec force animations et clins d’œil aux livres de J.R.R. Tolkien et à ses adaptations ciné.

Au bal masqué ohé ohé. On a constaté ces dernières années un déclin des gens déguisés, ou peut-être est-ce dû à la fréquentation grandissante de l’évènement par des spectateurs en civil ? Choisissez bien vos vêtements, que vous soyiez costumé ou pas : même si le soleil brille en journée, le froid régnera le soir. Winter is coming.

IMG_4469

Choisir un costume : quelques conseils. Il y a désormais un thème « fil conducteur  » à Cidre & Dragon. En 2018, Harry Potter avait été choisi, cette année Le Seigneur des Anneaux est à l’honneur. Mais entendons-nous : votre costume n’est pas du tout obligé de se conformer à cet univers. Du moment qu’il vogue sur les étendues imaginaires de la fantasy et du steampunk.

-En panne d’idées ? L’inspiration est à portée de main si nécessaire, dans les BD, roman, manga ou film. Un coup de pouce non négligeable pour mieux accorder vos couleurs ou trouver l’accessoire qui fera toute la différence.

-Mieux vaut tirer parti de sa morphologie et trouver un déguisement qui vous mettra en valeur qu’incarner Gimli le nain si vous faites 1m95.

-N’oubliez pas le confort ! Le déguisement est porté un week-end entier, et vu l’investissement souvent consenti, il devra être réutilisé pour être rentable.

Mon déguisement comporte des armes ?
 Dans le cadre du plan vigipirate, les armes pointues, tranchantes ou coupantes ne sont pas autorisées au festival. Les armes factices doivent tout de même passer le contrôle qui se situe à l’entrée du festival pour recevoir un bracelet de port. Les armes en mousse ou en latex (GN) sont autorisées sans restriction. L’achat d’armes est réglementé en suivant les directives des vendeurs.

Le merveilleux est dans l’égarement. Ne cherchez pas de plan précis de Cidre & Dragon : il n’y en a pas. Dans les contes de fée, le merveilleux survient lorsque les héros sont égarés. J’ai bien peur que vous n’y coupiez pas. Les organisateurs entretiennent volontairement un « flou artistique » pour une plus grande immersion du spectateur. Étonnante, cette sensation d’être perdu dans une ville de 2000 habitants, arpentée en 2018 par plus de… 100 000 festivaliers.
(mise à jour du 10/09/19 : comme pour me faire mentir, il y a bien un plan du festival cette année, ainsi qu’un programme, à découvrir ci-dessous. Reste à savoir s’ils existeront sous forme papier).

69439899_10162177604265055_2883118319244673024_o

Un toit pour la nuit.
Le site officiel de Cidre et Dragon recense quelques solutions d’hébergement pour la durée du festival. Airbnb et logements divers sont complets plusieurs mois à l’avance. La côte fleurie – comme on dit par chez nous – ne manque toutefois pas de locations de tourisme, à condition de s’éloigner un peu. Bonne chance !

Quid de la boustifaille ?
Tout bon festivalier se doit de déguster du cochon grillé/frites avec une bière triple Paix-Dieu. De manière  générale, l’on trouvera un large choix de menus à prix abordables dans les nombreux restaurants de la ville. Pour l’heure, rien de typiquement médiéval au menu, ceci étant.

IMG_4405

Moult activités. Cidre et Dragon propose beaucoup de divertissements aux participants (voir ci-dessous), pour tous les goûts et tous les âges. Vous ne pourrez certainement pas tout faire, alors deux options s’offrent à vous : sélectionner vos activités et vous inscrire ; ou vous perdre dans le festival en laissant le hasard guider vos pas. C’est un des charmes de la manifestation : votre expérience ne ressemblera pas à celle d’un autre participant.

AU PROGRAMME !

LE RÉCAPITULATIF COMPLET.

69846740_10162177603600055_1486567629450641408_n

 

 

MURDER PARTY. Trois sessions sont proposées au prix de 20 € par personne. Inscription obligatoire, places limitées. Rendez-vous le samedi à 17 h 45, 20 h 30 ou 23 h 55 sur le stand des « Soirées Enquêtes ». Accessoires et costumes sont fournis. Découvrez ici le synopsis de l’enquête, qui implique des Halfelins à ce que j’ai compris.

wsi-imageoptim-affiche-voleur-passe-a-table

 

LES CAMPEMENTS PIRATES. Vikings, corsaires et rassemblements médiévaux vous attendent.
-Spectacles d’escrime et ivresse avec la troupe Dext Celest
-Jeux de plage animés par l’équipage du Capitaine Dante. C’est en général assez sportif, on vous conseille d’adapter votre déguisement en fonction, ou de faire gaffe si vous le louez et tenez à récupérer votre caution.
-Les pirates d’Orient de la compagnie Asteria Karâvan tenteront de vous charmer. Oserez-vous entrer dans leur rade ?
-Les chants celtiques du groupe Blood of the Green résonneront tout le week-end pour motiver les participants.
-Activités surprises

Bords maritimes de Merville-Franceville, en alternance la journée et le soir, du 21 septembre à partir de 10 heures jusqu’au 22 septembre à 18 heures.


LÈVE LES YEUX.
Les dragonniers du festival Houlgate Plein Vent vous émerveilleront sur la plage tout le week-end avec leurs créatures ailées.

IMG_4405

MARCHÉ MÉDIÉVAL.
Un choix plutôt vaste de victuailles, déguisements, armes de GN/troll ball, bijoux… Regardez les différents stands et ne vous précipitez pas avant d’acheter. Je recommande aussi d’attendre le dimanche après-midi pour bénéficier des dernières promotions.

VEILLÉE. Une étape incontournable du festival, le samedi soir à la tombée de la nuit sur la plage. On espère pouvoir entendre à nouveau l’incroyable conteur Tortequesne. Soyez-y tôt pour être assis au plus près du feu et entendre distinctement les conteurs. Pour tenir jusqu’à la fin de la veillée, un thermos de café bien chaud (avec du calva dedans bien sûr) est appréciable.

SI VOUS AVEZ L’OREILLE D’UN TROUBADOUR. Il y a des concerts folk rock pop et autres mondes tout le week-end. Un #hobbitday musical, festif et dansant à découvrir en avant-première ci-dessous.
La Horde
Les Humeurs cérébrales
Geeks & Music
C’H.A.G
Troubadoors

> Centre-ville de Merville-Franceville, en alternance la journée et le soir, 21 & 22 septembre.

 

TOUR MEDIEVALE A PRENDRE D’ASSAUT. Je serais vous, je me méfierais des chutes de pierre.

BRUMEUX, BRASIARD OU VENGUIN. Adeptes de jeu de rôle grandeur nature (GN), cherchez le stand de l’Aventure vivante. L’ombre du Grand Dragon flotte sur le royaume tout entier. Plusieurs rendez-vous seront donnés durant le festival pour participer à une nouvelle épopée qui influera sur le destin de Merravilla.
> Normalement réservé aux festivaliers déjà en possession de matériel de GN. C’est-à-dire a minima une arme en mousse ou latex, et une idée du personnage que vous souhaitez incarner, pour gagner du temps. Le costume peut être assorti au personnage, c’est encore mieux !
Plus d’infos sur les factions ici

JEU DE RÔLE, JEU DRÔLE. Associations et magasins permettent d’essayer de nombreuses variantes de jeux de rôle ou fantastiques. Une bonne solution de repli en cas de mauvais temps.

SPECTACLES DE RUE.
L’histoire du festival se déroule sous vos yeux. N’hésitez pas à rentrer dans votre personnage de fiction et à engager le dialogue avec ces curieux personnages.

Mais aussi : RECONSTITUTIONS, VILLAGE DES ENFANTS, CONFÉRENCES, PÔLE AUTEURS & ILLUSTRATEURS et un SPECTACLE ÉQUESTRE SURPRISE.

On est sans nouvelles : du concours de déguisement.

IMG_4381

La stratégie du maître. Ça y est vous avez choisi ? Si vous n’êtes pas (encore) (trop) ivre le samedi matin du festival, allez effectuer un tour de repérage. Les organisateurs ne vont pas vous manger, allez leur parler pour vous faire une idée des activités, des horaires… et vous inscrire si possible. Idéal pour obtenir la dernière place pour la murder party, éviter les files d’attente et tester le lancer de haches ou le troll ball (rugby médieval fantastique) sans perdre trop de temps.

Merci les gens. « Festival » rime souvent aujourd’hui avec « usine à gaz » ou « machine à cash ». Le  succès grandissant de Cidre & Dragon, manifestation gratuite et portée par ses bénévoles, est rafraîchissant. Bien sûr, vous râlerez parfois pour une info manquante, une approximation ou un problème technique. Mais le capital sympathie du festival, c’est aussi son côté humain.
Rendez-vous sur le champ de bataille ! Cherchez-moi, je suis déguisé en pirate.

PS : cet article sera remis à jour jusqu’au festival, avec les dernières informations en date. Si vous ne souhaitez pas figurer sur les photographies ou avez une rectification à me communiquer, n’hésitez pas à me contacter.
Tu as aimé l’article ? Pour suivre l’actualité de ce blog sur Facebook, c’est par ici.
Si tu préfères t’abonner à la page Twitter, clique là.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s