Garry Winogrand, portraits de rue rares

Encore quelques jours pour découvrir les clichés de Garry Winogrand, à Paris. Au Jeu de Paume, à deux pas du jardin des Tuileries, se tient la plus grande rétrospective consacrée depuis un quart de siècle à ce maître de la photographie de rue.

« La vie, c’est ce qui arrive quand on a d’autres projets », disait John Lennon. La vie et l’œuvre de Garry Winogrand entre en résonance avec ces mots. Emporté par un cancer en 1984, à l’âge de 56 ans, ce photographe new-yorkais n’aura trié ni même vu la moitié de ses propres photos.

Garry Winogrand, photographié par son ami Lee Friedlander en 1957.
Garry Winogrand (1928-1984), photographié par son ami Lee Friedlander en 1957.

On pourrait dire que j’étudie la photographie, et c’est vrai ; mais, en réalité, j’étudie l’Amérique.

L’artiste new-yorkais, de plus en plus sceptique sur la capacité d’une photo à changer, voir à expliquer le monde, préférait produire que trier.

Continuer la lecture de Garry Winogrand, portraits de rue rares

Publicités