Country | Colter Wall, le cowboy qui venait de l’Ouest… du Canada

La machine à nostalgie de l’Ouest américain se déplace parfois dans l’Ouest du Canada. C’est l’effet Colter Wall : originaire de Swift Current, ville de 15 000 habitants dans la province de Saskatchewan, ce chanteur-compositeur de tubes cow-boy ferait passer le plus yankee des éleveurs de bétail pour un imposteur. Son dernier album, Western Swing & Waltzes and Other Punchy Songs se boit sans soif, comme tu fais ta pause au saloon : avec les pieds au frais et le désert comme seul horizon.

Le dernier disque de Colter Wall inclut des compositions originales et de réinterprétations de standards de la cow-boy country.


Ce disque, troisième du nom de l’une des meilleures voix du country actuel, délivre avec nonchalance une impeccable collection de chansons envahies par la nostalgie, dont l’air enjoué contraste avec les textes au dénouement malheureux.
Alors, quoi de de neuf sous le soleil (de plomb) ? Rien ! On est comme étrangement envoutés et transportés par la patine de ces histoires scandées avec le nez pincé, qui semblent avoir été jouées indéfiniment dans des jukebox. La plus grande force des mélodies de Colter Wall est leur apparente simplicité. Les emprunts au rock des années 60 sont discrets mais très judicieux. Une ligne de basse par-ci, un pont par là.

Colter Wall, 25 ans et toutes ses dents.

Fier représentant de l’outlaw country comme Johnny Cash ou Kris Kristofferson, le Canadien Colter Wall apporte à ce style traditionnel un magnétisme imparable. Ce mélange de rock et de folk, littéralement country du hors-la-loi, s’accompagne le plus souvent de paroles introspectives ou tragique. Il a été créé dans les années 1960/1970 en réaction au Nashville sound, version adoucie du honky tonk, style prédominant de la musique américaine dans les décennies précédentes.

Concert enregistré pour la sortie du deuxième album, sobrement appelé « Colter Wall ».


«C’est le meilleur chanteur/compositeur que j’ai entendu depuis 20 ans », estime Steve Earle, estimé musicien rock/country et acteur dans The Wire/Sur écoute, Treme. Pour Rick Rubin, producteur légendaire à l’origine du duo Aerosmith / Run DMC sur la chanson Walk This Way, « la manière qu’a Colter Wall de chanter et de composer, on les croyait perdues dans le passé. »

Colter Wall grimé en Buffalo Bill sur une affiche de concert.


Tu as aimé ce disque ? Tu l’as détesté ? Apporte donc de l’eau au moulin dans les commentaires ou sur Facebook, Instagram & Twitter.

👀 Si tu veux stalker Le Kulturiö sur les réseaux sociaux ou t’abonner à la newsletter (en bas à droite de la page d’accueil), c’est par ici que ça se passe.

T’EN VEUX ENCORE ?
👉 Le Voyage à Nantes 2020 – Visite guidée avec Le Kulturiö
👉Aller au ciné avec un masque, très peu pour toi ? Viens créer ton festival de ciné dématérialisé !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s