Film | Perfect Sense : l’amour plus fort que la pandémie ?

Perfect Sense est un film d’anticipation sorti en 2011 et réalisé par le Britannique David Mackenzie (Comancheria). Cette fiction devenue réalité a été présentée en salles la même année que le désormais fameux Contagion de Steven Soderbergh. L’histoire ? À Glasgow, Michael, un chef talentueux, rencontre Susan, chercheuse en épidémiologie. Ils sont beaux, jeunes, libres, mais leur liaison s’interrompt vite, car aucun des deux n’est prêt à se laisser distraire de sa propre personne. Un jour, dans l’hôpital où elle travaille, Susan accueille un patient subitement privé de l’odorat : le premier cas d’une pandémie mortelle qui progresse à une vitesse terrifiante dans la ville et le reste du monde. Michael et Susan sont atteints à leur tour…

Eva Green incarne une épidémiologiste talentueuse.

Au delà de la curiosité naturelle qui peut nous pousser à regarder ce genre de film prophétique, il s’agit d’un long-métrage qui porte, depuis le passé, un regard singulier sur notre présent. Les premières images, qui font défiler catastrophes et émeutes sur fond de voix off, me laissaient craindre le film de survie paresseux. Mais loin de jouer au moralisateur, Perfect Sense préfère au catastrophisme une poésie plutôt subtile et une esthétique urbaine froide qui m’ont rappelées Les Fils de l’homme.

Un long-métrage plus amer que doux

Nous suivons des héros impuissants face à ce mal sans cause ni remède, dont la vie quotidienne ne tourne bientôt autour que de la sauvegarde de ce qui peut l’être. Au final, c’est bien l’attraction entre deux êtres qui est le plus puissant de ces vaisseaux. Le duo Eva Green / Ewan Mac Gregor livre d’ailleurs une performance tout en retenue, en accord avec l’intimisme du film. Je préfère vous prévenir : ce long-métrage de science-fiction (devenue réalité) est plus amer que doux. Mais son apparente simplicité dévoile peu à peu une vraie sincérité qui le rend touchant. Voyez-le, et n’hésitez pas à me partager vos impressions sur le film !

Bande-annonce du film Perfect Sense (2011).


PAS RASSASIÉ ?

Si tu as encore la dalle, régale-toi de culture à la sauce Kulturiö (et fais grimper mes stats).

👀 Si tu veux me stalker sur les réseaux sociaux, c’est par ici que ça se passe.

À NE PAS MANQUER…
👉 Apple TV | « Fondation », adapté d’Asimov, se dévoile dans un trailer
👉 Musique | Qui es-tu, Svavar Knùtur ?
👉 Dessin animé | Monsieur Flap, tendre dégoûtant

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s