Saga du Seigneur des Anneaux : notre reportage exclusif dans la grotte de Sméagol

Le-Hobbit-Affiche-La-Compagnie-des-Nains

Un monde merveilleux, celui du Seigneur des Anneaux, père de tous les récits où magiciens, elfes et boules de feu cohabitent.
Une terre, celle du Milieu, pleines des mythologies européennes. Exploré depuis un siècle par un auteur, J.R.R Tolkien, tout d’abord, puis par des générations de lecteurs, qui n’avaient jamais eu un texte aussi minutieux pour nourrir leur imagination.

Comme l’a dit Alphonse Allais :

Il y a des moments où l’absence d’ogres se fait cruellement sentir.

Continuer la lecture de Saga du Seigneur des Anneaux : notre reportage exclusif dans la grotte de Sméagol

Publicités

Le Hobbit : fin de saga au bout de l’ennui

La meilleure scène du film est sans conteste son introduction. Smaug attaquant le village, cela aurait dû normalement être le bouquet final du deuxième volet.
La meilleure scène du film est sans conteste son introduction. Smaug attaquant le village, cela aurait dû normalement être le bouquet final du deuxième volet.

Des nains, un hobbit, un magicien : l’équipée d’aventuriers partis à la conquête du royaume d’Erebor est parvenue au bout de son voyage. Déjà, la mission de Bilbo, oncle du héros du Seigneur des Anneaux Frodon, touche à sa fin… Rappelez-vous, on avait laissé, à la fin du deuxième volet, le hobbit et le dragon Smaug assis sur son tas d’or, au cœur de la Montagne Solitaire.

A l’issue d’un dialogue d’anthologie, la créature ailée décidait d’aller griller quelques humains dans la cité de Lac-ville, pour passer ses nerfs. C’est cette séquence qui ouvre le film, et elle est particulièrement réussie. Seulement voilà – c’est très pénible à écrire quand on aime cet univers et ce que Peter Jackson en a fait – mais c’est aussi la seule scène du film qui tienne à peu près la route. Continuer la lecture de Le Hobbit : fin de saga au bout de l’ennui